Image lionsdelatlas par défaut

Le président de la FRMF, Faouzi Lekjaa, a réagi sur Radio Mars à propos des derniers incidents causés par des Hooligans, précisant que “la loi doit être appliquée. ”

Le premier responsable du football marocain a renvoyé la responsabilité sur l’état et la justice en réclamant plus de fermeté à l’égard des fouteurs de trouble et des casseurs. “ Il faut sévir. Il ne faut pas se contenter d’interpeller les gens, les rel&acirccher et les retrouver dans les stades 2 semaines plus tard à reproduire les mêmes actes“. Pour le président de la FRMF, son instance n’hésitait pas à sanctionner les clubs et qu’elle est prête à continuer ses sanctions mais cela ne résoudra pas le probléme tant que l’état ne se penche pas véritablement sur le probléme. “la FRMF a pris son courage à deux mains en imposant des huis clos. Et moi je préfére une Botola à huis clos. ” a conclu le président en colére face au laxisme des dirigeants de clubs, des autorités et des forces de l’ordre qui ne sévissent pas pour stopper ce fléau.