Image lionsdelatlas par défaut

Absent du MC Oran depuis près de deux mois après son retour au Maroc, Badou Zaki, est au coeur d’un scandale qui secoue le club algérien depuis que la direction a révélé que le cadre marocain a touché 4 mois de salaire dès la signature de son contrat l’été dernier.

La presse algérienne reproche le président Ahmed Belhadj de s’être fait littéralement avoir son entraîneur marocain Badou Zaki qui a empoché 4 mois de salaire, soit l’équivalent de 80. 000 euros touchés à la signature de son contrat avant de retourner au Maroc quelques journées après le début du championnat algérien pour des raisons familiales et médicales d’après les certificats envoyés au club.  La Gazette des Fennecs, dans son article intitulé : “MCO : Badou Zaki, une escroquerie à plus de 80. 000 euros !”, nous explique que le cadre marocain s’était mis d’accord avec le président Baba pour un contrat d’une saison avec un salaire mensuel juteux de 4 millions DA (près de 20 000 euros par mois au change parallèle). Badou Zaki aurait refusé de restituer la totalité de la somme car il estime être en arrêt maladie, souligne la source. Après des semaines de négociations, Badou Zaki aurait consenti à signer sa lettre de résiliation et aurait restitué seulement la moitié de son 4ème mois de salaire.