Image lionsdelatlas par défaut

Après avoir piraté la page officielle du Raja sur Facebook, des hackers rajaouis menacent désormais le président de la FRMF Faouzi Lekjaa et le rendent en partie coupable de la crise que connait le club.

Après Said Hasabane, président du club, c’est au tour du président de la FRMF Faouzi Lekjaa de subir les menaces des supporters du Raja Casablanca. En effet, des hackers ont piraté la page officielle du club (4 millions de fans) dans la nuit du vendredi au samedi avant de publier un message public dans lequel ils menacent Faouzi Lekjaa d’intervenir rapidement pour « sauver “le club, et de tenir des promesses qu’il avait exprimé janvier dernier, lors d’un passage sur la chaîne Tele Maroc. «Nous vous rappelons que lors d’un passage médiatique, vos propos sur l’assemblée générale extraordinaire du club n’ont pas été respectés. Alors, où sont vos sanctions ? Où est votre commission d’éthique et de gouvernance ? Où est votre colère, monsieur le président de la FRMF», souligne le message de la page des Verts. La colère des supporters est allée encore plus loin. La candidature du Maroc à l’organisation du Mondial 2026 a été évoquée : « Le public du Raja ne peut adhérer au dossier du Mondial tant que son club vit un complot. Ceci est une première lettre, nous serons obligés d’avertir la FIFA ultérieurement, puis nous vous enverrons d’autres lettres pour vous informer de nos prochaines démarches», peut-on lire sur le message. Rappelons que le président du Raja Said Hasbane devait se présenter à l’assemblée générale extraordinaire du club ce samedi 31 mars avant que celle-ci ne soit reportée au 13 avril prochain, ce qui a provoqué la colère des supporters du Raja qui ont répondu par le piratage de la page Facebook officielle du club vert.