Image lionsdelatlas par défaut

Un mois après la première visite d’inspection de la Confédération africaine de football, le Cameroun doit faire face à de nouvelles difficulté dans la construction de son Complexe multisports d’Olembé devant abriter les matchs de la CAN 2019.

La presse camerounaise nous apprend que le chef du projet de construction du Complexe multisports d’Olembé, Marc Debandt, a démissionné ce 16 février 2018. L’ingénieur belge, seul à avoir convaincu le cabinet d’inspection, Roland Berger, a expliqué son départ à cause « des pressions de la part de fonctionnaires tapis au sommet de l’Etat, qui lui réclamaient des retro-commissions “indique-ton. Le départ de de l’ingénieur belge, Marc Debradt laisse présager de gros risques sur le projet. « D’autres techniciens pourraient le suivre dans sa démarche », précise-t-on. Le groupe italien Piccini, en charge de la construction du stade d’Olembé, a confirmé, samedi soir par voie de communiqué, la démission de l’ingénieur et chef dudit projet, MarcDans le cadre des prescriptions de l’État du Cameroun et de la Confédération africaine de football (CAF) en vue d’accélérer les travaux de l’infrastructure, le constructeur explique avoir procédé à un réajustement de son organigramme afin de multiplier les équipes de travail, dans le but de réaliser simultanément plusieurs œuvres.