Image lionsdelatlas par défaut

La Fédération internationale de football (FIFA) a annoncé mardi l’extension au niveau mondial de sanctions imposées à trois originaires d’Afrique pour «des infractions aux règles antidopage». Il s’agit de l’Algérien Hocine Amrous, du Sud-Africain Byron Mark Cottle et du Congolais, Christian Ngudikama.

Tous impliqués dans des «infractions aux règles antidopage”sont suspendus de toute activité liée au football (administrative, sportive ou autre) pour une durée allant de deux à quatre ans. Ces décisions ont été dûment notifiées aux parties concernées ce mardi, informe la FIFA. Laquelle, tout en réaffirmant sa volonté de poursuivre son «étroite collaboration”avec ses associations membres dans la lutte contre le dopage, plaide également pour «la prévention via l’éducation». 504} 504}