Image lionsdelatlas par défaut

Le président de la République Comorienne, Mr Azali Assoumani, a lancé à Beit-salam une campagne de soutien et d’encouragement à l’encadrement des Coelacanthes en rassurant que “ses collaborateurs et son cabinet allaient faire tout ce qu’ils peuvent pour que les Coelacanthe qu’on a voulu faire disparaitre réapparaissent”.

Cette démarche permettra non seulement à la Ffc de pouvoir réserver les billets de l’équipe à temps, mais de prendre également de l’avance sur la préparation des deux journées. d’autant que la fédération marocaine ne se repose pas pour faciliter le déplacement de son équipe. Mais avant tout, elle sensibilise le peuple marocain à aller soutenir ses Lions au Complexe sportif Mohamed V, souligne la presse locale. “Les deux matchs seront difficiles à jouer surtout le premier. Nous allons nous déplacer chez un mondialiste. Le Maroc a des moyens et des grands joueurs qui évoluent dans les meilleurs clubs du Monde. Nous devons préparer dix fois plus que lui nos deux confrontations avec. Sinon à mon égard, ça sera un match très intéressant tout comme tous nos précédents”, a dit le sélectionneur comorien, Amiredine Abdou, qui dévoilera sa liste cette semaine en prévision de cette double confrontation face au Maroc de Hervé Renard.