Alain Giresse

Les protégés de Djamel Belmadi aspirent à rééditer leur exploit de 2019 en remportant la prochaine CAN prévue au Cameroun début 2022.

L’ambition des Fennecs se mèle à la conviction des supporters algériens qui ne s’attendent pas à autre chose que le sacre au Cameroun. Leur enthousiasme a été freiné par l’expertise d’Alain Giresse qui estime que l’Algérie aura du mal à conserver son titre en dépit de son statut de grande favorite.

“Il est très difficile d’avancer un quelconque pronostic. L’Algérie est championne d’Afrique, certes, elle est favorite pour atteindre un stade avancé de la compétition en présence de Riyad Mahrez, mais ce sera difficile de rééditer le même exploit que celui de 2019. Il sera difficile pour l’Algérie de conserver son titre“, pense l’ancien sélectionneur du Mali et de la Tunisie.

Et de poursuivre en argumentant : “Actuellement, tout le monde connaît la sélection algérienne, sa façon de jouer, ses points forts et ses points faibles”. Autrement dit, l’effet de surprise ne se produit qu’une fois.