L’entraîneur de Galatasaray, Fatih Terim, est venu à la rescousse de son milieu de terrain marocain, Younès Belhanda, hué par ses supporters hier soir face au Real Madrid.
L’international marocain de Galatasaray, Younès Belhanda, a vécu une soirée cauchemardesque hier lors de la réception du Real Madrid en Ligue des Champions (0-1).

Hué par des milliers de supporters du club stambouliote lors de son remplacement, le Lion de l’Atlas a répondu par des insultes avant de filer rageusement aux vestiaires.Une situation qui illustre le désamour qui règne entre le milieu de terrain de 29 ans, arrivé à Istanbul en 2017, et son public, qui lui reproche un manque d’engagement et de mauvaises performances.

Mais Belhanda peut compter sur son entraîneur, Fatih Terim, qui a pris sa défense en conférence de presse après le match. “Personne dans le stade Ali Sami Yen ne mérite des insultes, des injures, des huées, des sifflets de la part d’aucun supporter de Galatasaray, à l’extérieur non plus”, a déclaré le coach turc.

Avant d’ajouter: “ceux qui font ce genre de choses ne sont pas des supporters, ce sont des spectateurs. Pour l’amour de Dieu: on joue contre le Real Madrid. Ces huées, ces quolibets, ces sifflets: ce n’est pas une chose à laquelle je suis habitué”.