Le KACM a profité du nul de l’AS Salé face à l’Union Ait Melloul pour prendre le large seul, à 5 points des Slaouis. Les Poulains de Hicham Dmaii, l’enfant du club, n’ont pas fait dans le détail et ont laminé l’IZKhémisset qui commençait à pointer du nez en haut du classement.

A la demi-heure de jeu, Younes Amine ouvrait le score pour le KACM puis ce fut tout. Les Zemmouris ont dressé un mur défensif devant leur gardien et ont mené quelques contres qui n’ont pas changé grand-chose au score. Le dernier quart d’heure fut infernal pour les visiteurs qui vont encaisser deux autres buts, l’un à la 84e min réalisé par Mohamed El Mrini et l’autre à la 90e minute réussi par le buteur maison Nordinne El Karch. Les Marrakchis ont ainsi creusé l’écart avec l’AS Salé qui reste en 2e position. Les hommes de Houcine Ouchella ont été tenus en échec (0-0) par l’Union Ait Melloul qui joue mieux qu’en début de championnat. Les Soussis, après avoir battu l’IR Tanger chez eux, sont venus à Salé avec la ferme intention de créer la surprise. C’est le second nul concédé par les Corsaires chez eux après celui du Rachad Bernoussi qui a pris la 3e place grâce à une écrasante victoire sur l’US Témara (3-0). Les banlieusards ont cueilli à froid leurs adversaires en ouvrant la marque dès la 9e minute de jeu par Khalid Zinedinne. Ce dernier a ouvert la voie de ce festival offensif à ses coéquipiers Khalid Lakrad (11e) et Ayoub Nanah (43e). 


La seconde mi-temps fut plus laborieuse pour les Bidaouis qui n’ont pu aggraver le score. Mais attention, le Rachad refait surface. La Jeunesse Massira a enfin remporté une précieuse victoire face au MC Oujda mais au prix d’un effort collectif. Eric Obina, auteur d’un beau doublé ( 5e et 63e) a sauvé son club, car, entre temps, les Oujdis ont remis les pendules à l’heure à la 54e minute. Les Sahraouis restent au milieu du tableau, alors que les Orientaux ont été rejoints par le Rachad Bernoussi. Dans le bas du tableau, l’Olympique de Marrakech a quitté sa place de lanterne rouge après sa victoire à Tanger sur l’IRT (2-0), buts marqués aux ultimes moments de chaque mi-temps par Larbi Bihi (44e et 90e). Du coup, c’est le RAC Casablanca qui ferme la marche après une défaite douloureuse au Père Jego, son fief, face au Youssoufia de Berrechid qui soigne son classement au passage. Les Bidaouis ont compliqué leur situation et Mendoça devra secouer son groupe pour éviter les affres de la relégation. Le TAS de Casablanca est également menacé en dépit de son nul réussi à Kasbat Tadla (1-1). Les Tihadis ont ouvert le score à la 45e minute par Haitem Ayna et ont encaissé un but à la 90e minute de jeu. On retiendra la belle victoire de l’USM Oujda contre l’USMohammedia (3-1). Les Oujdis occupent la 7e place au classement alors que les Tihadis régressent à la 10e place.