Mohamed Ihattaren a eu une journée riche en émotions avec le PSV en visite samedi dans sa ville natale d’Utrecht. Le PSV a perdu 3-0 mais le match a été dominé par la 24e minute réservée pour soutenir Ihattaren.

Cet hommage a affecté le jeune marocain qui a essuyé quelques larmes lorsque les supporters du PSV et du FC Utrecht l’ont applaudi massivement.

Dans l’émission télévisée Rondo de Ziggo Sport, les consultants ont estimé que cet hommage a eu un impacte sur son jeu et son rendement. Ihattaren ne pouvait pas rester insensible à l’hommage rendu à son père et l’émotion a pris le dessus sur sa concentration.

Certes, c’était magnifique, mais cela le dérangeait et cela a du sens », explique Jan van Halst, qui parle de « un beau signal de tout un stade. »

L’analyste, Youri Mulder partage l’avis de Van Halst. L’ancien attaquant est admiratif de la façon dont Ihattaren a abordé la situation. « A sa place. Je n’aurai pensé arrêter de jouer au football. Je crois que c’était une bonne chose pour lui de reprendre rapidement, même ce match de toute façon. Jusqu’à maintenant, je le trouve très bon. »