’OCK accueille au Complexe de l’OCP le FUS. Les deux équipes ayant marqué un début de saison assez probant, le match s’annonce de bonne facture. Les locaux, avec cinq points, ne devancent que d’une petite unité leur adversaire qui ne se déplacera certainement pas à Khouribga pour faire de la figuration. Un match corsé entre deux entraîneurs qui se connaissent très bien et qui tentent cette saison d’aller le plus loin possible dans ce championnat.L’Olympique Club de Khouribga  a croisé le fer dimanche avec le Fath de Rabat pour le compte de la quatrième journée du Botola Pro Maroc Telecom, au Complexe OCP.
L’Olympique a cherché à remporter sa deuxième victoire de la saison afin de  rester dans le peloton de tête, tandis que le Fath a tenté d’obtenir une première victoire, tant convoitée depuis le début du championnat.
Dès le coup d’envoi, les locaux se portèrent à l’attaque et suite à une contre-attaque rapide, El Harrach se trouva comme par enchantement tout seul devant le portier Benabid, mais au lieu de loger la balle au fond des filets,  il l’envoya dans le décor (6’). Six minutes après, le même joueur manqua l’immanquable. Les visiteurs ripostèrent par le biais de Sekkouma, dont le tir passa non loin des  buts de Rzine (14’). Une minute après, le FUS bénéficia d’un corner bien botté par Sekkouma, à la réception Badamosi qui sauta plus haut que les défenseurs et d’un superbe heading battit Rzine.
Les coéquipiers de Hajhouj ont essayé de revenir au score, toutefois ils se sont heurtés à une défense organisée et bien regroupée autour du gardien Benabid. La 36’ vit le centre tir de Tachtach passer juste à côté des bois du gardien r’bati. Ainsi,la première période se termina en faveur des protégés de Regragui sur le score de un but à zéro.
Au cours de la seconde mi-temps, les Phosphatiers ont cherché à rectifier le tir. Désireux d’égaliser, les Khouribguis exerçaient un pressing constant sur leur adversaire. Suite à un tir d’El Hajhouj, Benabid intervint avec brio et sauva sa cage (49’).
Le même joueur s’infiltra dans la surface de réparation et servit Sarroukh , celui-ci  tira, sa balle heurta le pied d’El Bassel qui marqua contre son camp (50’). Ce but égalisateur donna des ailes aux hommes de Taoussi, qui faisaient cavaliers seuls, sans toutefois concrétiser leurs occasions faute de concentration.
A la  73’, l’arbitre Belhih expulsa le capitaine et défenseur du FUS, Mehdi El Bassel pour cumul  de cartons jaunes. Malgré cette supériorité numérique, les locaux n’arrivèrent pas à exploiter les occasions offertes. Ainsi, le score resta inchangé jusqu’au sifflet final.
Suite à ce résultat, l’OCK est deuxième avec six  points, tandis que le FUS est  quatrième avec cinq points au compteur.

Le résumé de la rencontre ci dessous