Ce titre en dit long … le talentueux milieu de terrain qui éblouissait les pelouses hollandaises l’année dernière n’avait malheureusement pas pu participé à la qualification aux Jeux Olympiques de Londres lorsque les lionceaux ont atteint la finale de la Coupe d’Afriques des nations U23, perdue contre le Gabon sur le score de 2 à 1, et ce, à cause de son statut de pion essentiel du dispositif du PSV.

Labyad nous avait gratifié de gestes de grandes classes lors de la phase finale des JO où son association avec Barrada avait fortement convaincu. De ce fait, bon nombre de marocains espéraient logiquement le voir sous les ordres de Gerets, sélectionneur à l’époque, dans le but de construire une équipe nationale jeune et conquérante, avec des joueurs comme Amrabat, Belhanda et Assaidi pour n’en citer qu’eux. 

Pour donner un nouvel élan à sa jeune carrière, Zakaria Labyad avait choisir le Sporting Portugal sous les ordres d’un certain Ricardo Sa Pinto, connu pour sa volonté de faire confiance aux jeunes, mais limogé depuis du fait de résultats décevants avec l’équipe portugaise. Oui mais voilà, le jeune international marocain n’a pu gagné sa place depuis le début de la saison, ne participant à aucun match de championnat … Problème d’adaptation ? Rien n’est moins sûr. 

Dès lors, plusieurs questions méritent d’êtres posées: Doit-il prendre son mal en patience et espérer gagner sa place au sein de l’effectif lisboète ? Doit-il plier bagage dès cet hiver pour un club lui permettant d’avoir un temps de jeu plus important? Certaines formations peuvent en effet s’intéresser au profil du joueur, d’autant plus qu’il restera disponible en début d’année du fait de sa non participation certaine à la CAN 2013 avec l’équipe nationale. 

Souhaitons tout simplement que Zakaria Labyad s’entoure de bons conseillers pour qu’il fasse les bons choix pour la suite de sa carrière … Un feuilleton à la « El Hamdaoui » serait déplorable pour la carrière d’un joueur de ce talent, mais aussi pour l’équipe nationale qui aura certainement besoin de ses services prochainement.

Affaire à suivre.