Interview LDA : Walid Regragui

Fraîchement nommé à la tête de la sélection du Maroc à la place d’Eric Gerets, Rachid Taoussi n’a pas tardé pour désigner son staff technique et son premier adjoint, Walid Regragui. L’ancien latéral droit du TFC et de Santander a connu 52 sélections avec les Lions de l’Atlas, son expérience internationale, sa formation technique de haut niveau et son amour pour la sélection sont des atouts qui ont rapidement plaidé en faveur de sa nomination. Rencontre avec l’adjoint du sélectionneur national, Walid Regragui qui revient sur sa nomination et sur les taches qu’il aura à accomplir au sein du staff technique de Rachid Taoussi.

Lions de l’atlas : Nous connaissons la carrière footballistique de Walid Regragui mais qu’en est-il de sa carrière ou sa formation entant que technicien ?

Walid Regragui : Après la fin de ma carrière professionnelle entant que joueur, j’ai continué de pratiquer le football comme amateur tout en suivant ma formation d’entraîneur à Claire-fontaine. J’ai profité de cette période de 3 ans de formation pour encadrer des jeunes et des clubs amateurs, cela m’a permis de mettre en pratique mes connaissances, A la fin du cycle, j’ai obtenu mon diplôme d’entraîneur UEFA A.

Lions de l’atlas : L’idée d’intégrer des anciens internationaux dans le staff a été bien accueillie, comment tu as a été contacté et pourquoi toi en particulier ?

Walid Regragui : Contrairement à ce qu’on raconte, je n’ai pas été contacté il y a deux mois mais bien après la nomination de Rachid Taoussi qui m’a contacté et m’a expliqué son projet auquel j’ai adhéré tout de suite. Tu te souviens qu’on avait eu une discussion deux jours après la nomination de Rachid et à ce moment là, je n’étais pas encore officiellement son adjoint… Concernant mon choix, je pense que mon expérience professionnelle et celle d’international Marocain, en plus de ma formation et ma proximité des joueurs, sont des atouts qui ont joué en faveur de ma nomination comme adjoint du sélectionneur.

Lions de l’atlas : En dehors de l’aspect technique, quel sera ton rôle principal dans ce staff ?

Walid Regragui : Ce sera le rôle qui incombe à tous les adjoints qui ont une grande influence dans le monde du football professionnel. J’aurai un rôle technique et consultatif, je participerai également au côté du sélectionneur Rachid Taoussi à la préparation, aux choix stratégiques et à la direction des matchs. Pour l’aspect relationnel, je tacherai d’insuffler l’harmonie et la confiance auprès des joueurs qu’ils soient de la Botola Pro ou de l’étranger. Le staff de Taoussi privilégie le dialogue et le respect mutuel, je serai donc attentif et souvent en contact avec les joueurs.

Lions de l’atlas : La stabilité et l’engagement; deux mots qui ont fait défaut dans la sélection depuis pratiquement 10 ans. On connaît les fautifs et les éléments perturbateurs, comment comptez vous faire le tri pour restaurer cette stabilité et cet engagement qui nous font défaut ?

Walid Regragui : Nous prônons le dialogue et nous allons constamment rester en contact avec les joueurs de l’équipe nationale, qu’ils soient titulaires en club ou pas car il est important pour nous de connaître leur état de forme. Nous avons discuté avec l’ensemble des joueurs sélectionnables avant de constituer la liste des 25 convoqués. Il n’y aura pas de passes droits, seuls les joueurs compétitifs et ayant adhéré à notre projet seront convoqués, à condition bien sûr de rentrer dans le schéma tactique du match.

Je peux vous dire que notre discours a été très bien accueilli par tous les joueurs avec qui nous nous sommes entretenus. Ils adhèrent au projet et promettent de tout faire pour sa réussite. Nous comptons sur le suivi, le dialogue et la compétitivité pour constituer un groupe stable et conscient de la responsabilité qui pèse sur ses épaules. La cohésion du groupe est également très importante, c’est pour cela qu’il n’y aura pas de groupes et pas de clans à part celui des lions de l’atlas.

Lions de l’atlas : Vous ne faites plus de distinction entre les joueurs Marocains qui évoluent un peu partout dans le monde. Au jour d’aujourd’hui, aucun staff n’a étendu son champ de prospection jusqu’aux pays scandinaves, or il y a plusieurs joueurs d’origine Marocaine au nord de l’Europe qui rêvent ou qui ont rêvé de porter la tunique nationale… Allez-vous étendre votre champ de prospection pour donner l’opportunité à ces joueurs Marocains de représenter leur pays d’origine ?

Walid Regragui : En toute honnêteté, vu les échéances à venir, nous n’avons pas le temps pour commencer la prospection, nous allons baser nos choix sur les joueurs que nous connaissons le mieux. Mais c’est vrai, il faut également prospecter dans cette région de l’Europe et nous allons le faire au moment opportun, mais d’abord, il faut bien négocier les rendez-vous à cours terme qui nous attendent.

Lions de l’atlas : Que peut-on te souhaiter pour le prochain match contre le Mozambique ?

Walid Regragui : La victoire et la qualification inchaallah dans un stade de Marrakech archicomble au couleur du Maroc. J’espère que les supporters seront nombreux pour nous soutenir. Nous sommes optimistes et les joueurs sont conscients de leur responsabilité et du rôle qu’ils auront à jouer pour offrir une belle qualification à leurs supporters.