Le coaching, le management et les manquements graves de Clarence Seedorf agacent sérieusement le plénipotentiaire des Sports au Cameroun. En interview avec la CRTV Télé, le ministre Narcisse Mouelle Kombi d’habitude très mesuré, a laissé transparaître une lassitude inhabituelle lorsque interrogé sur le cas du technicien néerlandais, emmené au sein des Lions Indomptables par Samuel Eto’o Fils : « La question du maintien de Monsieur Seedorf a la tête de notre sélection fanion est clairement posée ».

Maître Dieudonné Happi qui fut le président du Comité de Normalisation a laissé en leg à son successeur un boulet. Malgré ses multiples échecs à la tête des clubs dont il a eu la charge autant en Europe qu’en Asie, il a été imposé dans la sélection camerounaise. Profitant de sa méconnaissance du pays, tout semble indiquer qu’il n’était pas le décideur dans l’ensemble des sélections.
Mais sa gestion des séances d’entraînement et des matchs a plus que frustré sa hiérarchie. Sans gloire, sans manière, le Champion d’Afrique a été sorti de la Coupe d’Afrique des Nations alors que l’objectif qui était de ramener le trophée était réalisable. Mais ses choix d’hommes, son incapacité à tenir un résultat poussent à s’interroger sur ses capacités réelles.