Le ministère de l’Intérieur s’est réuni avec des représentants du Wydad et du Raja de Casablanca ainsi qu’avec des cadres de l’Olympique club de Safi, futur adversaire de l’Espérance de Tunis en Coupe arabe. Objectif: prévenir tout débordement avec la venue de l’équipe tunisienne au Maroc.Un match à très haut risque aura lieu le 3 novembre prochain au Maroc.

Il s’agit de la confrontation entre l’Olympique club de Safi et de l’Espérance de Tunis lors du match comptant pour le huitième de finale aller de la Coupe Mohammed VI. Une rencontre que les autorités sécuritaires du royaume prennent très au sérieux à cause du passif qui entache les relations entre le club tunisien et le Wydad de Casablanca, rapporte le journal Al Ahdath Al Maghribia des 19 et 20 octobre.

Pour instaurer un climat de sérénité et prévenir tout débordement à l’arrivée de l’équipe  sur le territoire marocain, les autorités sécuritaires marocaines ont pris toutes leurs dispositions.

L’on apprend ainsi que le ministère de l’Intérieur s’est réuni,  avec des représentants du Wydad et du Raja de Casablanca ainsi qu’avec des cadres de l’Olympique club de Safi, futur adversaire de l’Espérance de Tunis en Coupe arabe. Une réunion qui concerne également la rencontre qui devra opposer l’équipe tunisienne au Raja pour le compte de la phase de poule de la Ligue des champions africaine.

Le département de Abdelouafi Laftit a ainsi proposé une série de mesures à adopter par les clubs marocains pour éviter toute violence. L’Intérieur a ainsi demandé au Raja de Casablanca de mettre en place une billetterie exclusivement sur internet tout en priant les dirigeants du Raja de n’imprimer que 42.000 billets, au lieu des 45.000 habituellement mis en vente. L’Intérieur a également accentué ses surveillances sur certains supporters à risques, y compris des supporters de l’EST. Objectif: éviter toute friction, voire contact, entre supporters tunisiens et marocains.