Alors que des rumeurs persistantes annoncent son départ de la sélection nationale, Mustapha Hadji a tenu à clarifier sa situation.Suite à la défaite des Lions de l’Atlas face aux Panthères gabonaises (2-3) mardi dernier, des sources proches de la FRMF ont affirmé que les jours de Mustpha Hadji auprès de la sélection étaient comptés. Contacté par nos confrères , l’intéressé a refusé de commenter ces informations qui, selon lui, ne sont que des rumeurs infondées.

“Il n’y a rien de tout ça. On vient de faire le bilan du stage de concentration avec le sélectionneur national et le président de la FRMF. J’entretiens d’ailleurs de bonnes relations avec tout le monde. Et on est là pour travailler et réussir la reconstruction de l’équipe”, a-t-il déclaré.

Pour Hadji, le bilan du dernier rassemblement des Lions de l’Atlas est plutôt positif, malgré les mauvais résultats et les erreurs commises. Le Ballon d’Or africain 98 explique que “ces derniers matchs étaient des tests qui ont permis au staff technique de se faire une idée sur chaque joueur, notamment les nouveaux. Le but étant de préparer une bonne équipe capable de défier la Mauritanie”.

“Il faut savoir que ce n’est pas facile pour Vahid Halilhodžić de venir dans cette période, où il y a eu plusieurs changements avec les départs de certains joueurs qui ont décidé de prendre leur retraite internationale. Il faut du temps et de la patience. Un grand travail est en train d’être effectué avec le soutien du président de la FRMF, Faouzi Lekjaâ”, ajoute-t-il.

Interrogé sur la nature de sa relation avec le Bosnien, Hadji s’est dit content de travailler avec Vahid Halilhodžić. “C’est un homme professionnel qui veut imposer la rigueur et la discipline au sein de cette équipe. Il me fait confiance et compte beaucoup sur moi”, lance-t-il.

Enfin, Mustapha Hadji a demandé au public marocain de soutenir la sélection nationale dans cette période transitoire. “C’est un grand chantier qui a été lancé. Beaucoup de travail reste à faire. Il faut du temps pour s’améliorer, mais il faut aussi le soutien de tous les Marocains”, conclut-il.