Le Tribunal arbitral du sport devait rendre son verdict, ce jeudi, après avoir été saisi par le WAC Casablanca, dans le délicat dossier de la finale de la Ligue des champions 2018-2019. Mais l’annonce a été repoussée.Les supporters du WAC Casablanca devront finalement patienter quelques jours supplémentaires avant de savoir si le recours des dirigeants devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) est valable aux yeux de la juridiction basée à Lausanne.

Prévu ce jeudi, le verdict a été reporté à fin octobre, selon une source interne au WAC. Le club marocain conteste devant le TAS la décision de la Confédération africaine de football (CAF) de déclarer vainqueur l’Espérance Tunis, après la finale retour du 31 mai dernier, interrompue après 58 minutes après un immense imbroglio.