Après Olivier Giroud, Younès Belhanda ! Alors que le nom de l’international français avait été un temps associé à celui des vice-champions d’Allemagne et d’Europe en titre, ce serait finalement sur Younès Belhanda que la direction du Bayern Munich voudrait mettre le grappin. Les Bavarois, à la recherche de créateurs, seraient en pourparlers avancés avec leurs homologues montpelliérains assure le journal TZ. Pour autant, l’affaire semble loin d’être conclue, tant le bon président Nicollin ne veut pas lâcher son prodige, âgé de 22 ans…

Une révolution de palais en Bavière ?


Au Bayern Munich comme ailleurs, il y a les cadres, et puis il y a les autres. Auteur d’une saison ponctuée de déceptions (2e de Bundesliga, finaliste de la Coupe d’Allemagne et de la Ligue des Champions), la formation bavaroise à une marche à franchir. Cette étape, pour beaucoup, se résume à la fraîcheur de certains éléments, tels qu’Arjen Robben ou Thomas Müller, qui a fait défaut aux moments les plus cruciaux. Le premier a été l’objet de toutes les critiques, après notamment un pénalty râté en finale de Coupe d’Allemagne [remportée par le Borussia Dortmund, 5-2, ndlr.] et un égo parfois un peu trop prononcé. Le second est loin de ses meilleures performances du dernier Mondial, avec seulement 7 buts au compteur en 34 matches de Bundesliga. Müller évolue de plus en plus dans l’ombre de Mario Gomez. Les deux joueurs ne brillent pas non plus par leurs performances au championnat d’Europe des Nations. Dès lors, qui pourrait devenir aussi indiscutable que Kaiser Franck et Super Mario? Younès Belhanda peut-être. Le Marocain a plusieurs atouts à faire valoir.

Suivre la voie d’Olivier Giroud


Un temps pisté par le Paris Saint-Germain et Arsenal, Younès Belhanda sort d’une saison on ne peut plus remarquable. L’international marocain (14 sélections) a été l’un des grands artisans du premier sacre national de Montpellie. Fin dribbleur et capable des gestes les plus spectaculaires comme lors du match de la 31e journée de Ligue 1 face à l’OM [Belhanda avait inscrit un but suite à un retourné accrobatique en pleine lucarne, ndlr.], Belhanda peut débloquer des rencontres à lui seul. Avec pas moins de 12 buts et 4 passes décisives en Ligue 1, Belhanda a aussi, et surtout, constitué un duo tout feu, tout flamme avec le Français Olivier Giroud. Oui mais voilà, le départ de son pote ne serait plus qu’une question de jours (Arsenal ?) comme en témoigne les arrivées de nouveaux attaquants, désormais ex-pensionnaires de Ligue 2, Gaëtan Charbonnier (Angers) et Anthony Knockaert (Guingamp). D’où une question légitime : Montpellier est-il assez solide pour jouer crânement sa chance en Ligue des Champions ? Une interrogation qui ne se pose plus depuis bien longtemps du côté du Bayern, qui reste sur deux finales de C1 perdues sur les trois dernières saisons.

Outre l’affection de son président, Louis Nicollin, et de son entraîneur, René Girard, qui avait assuré, il y a peu, que son joueur « sera avec nous la saison prochaine », il y a l’opportunité d’évoluer dans l’une des plus prestigieuses écuries européennes, qui n’hésitent pas à donner sa chance aux jeunes pousses (Alaba, Kroos, Contento…). Montpellier lâchera t-il, dans la même semaine, Giroud et Belhanda? Réponse dans les heures à venir.