Vahid Halilhodzic communique-t-il correctement avec les médias marocains ? Aucun doute sur sur sa franchise et ses efforts pour s’exprimer dans la langue de molière sont appréciables.

Seulement, le bosnien a du mal à passer ses massages correctement.
Comment un sélectionneur raisonnable peut-il dire que le joueur local ne joue pas au même Football de Hakimi alors que des joueurs marocains s’apprêtent à disputer un match important contre l’Algérie ?

Nul doute que le fond était bon mais ce n’était certainement pas le moment opportun. Et ce n’est pas la première fois que Vahid s’emballe en enchaînant les mots sans vraiment peser leurs poids et leurs conséquences sur la stabilité de l’équipe.
Il est très difficile de comprendre Vahid Halilhodzic, ce qui ouvre la porte à toutes les interprétations et transcriptions. Nous apprécions ses efforts pour s’exprimer en français mais dans l’intérêt de la sélection nationale et pour une communication claire, il serait judicieux d’engager un interprète parlant la langue maternelle de Vahid. Le contexte actuel ne permet pas d’autres polémiques

Hakimi est meilleur, il n’est pas comparable ni avec locaux ni avec les joueurs MRE.