Eric Gerets est prêt à assumer

Après la défaite du Maroc face au Gabon, vendredi, Eric Gerets, s’est exprimé sur cet échec en conférence de presse d’après-match. « J’ai déjà vécu beaucoup de situations de jeu dans ma vie. C’est la première fois que je vis quelque chose de tel. Les 20 dernières minutes ont été difficiles. Les milieux axiaux se trouvaient face à un homme de plus. J’ai donc mis en place un 4-3-3 que mes joueurs ont maintes fois maîtrisé pour attendre et contrer. Mais en deuxième mi-temps, c’était une bataille, pas du football. La tactique n’entrait plus en ligne de compte. On a joué trop de longs ballons. Sur ce plan, ils étaient supérieurs à nous. », a affirmé le sélectionneur de la sélection marocaine.

« Il faut regarder la vérité en face et ne pas se cacher. On est à la maison et on a fait une deuxième mi-temps indigne de l’équipe nationale du Maroc…Ton cœur bat à 200 à l’heure. Tu es face à une équipe en pleine euphorie, tu ne sais pas ce qui va encore arriver. Pourtant, avec un peu plus de réussite et de sang froid, on pouvait mettre le troisième…Si on me laisse faire mon travail, je continuerai. La décision ne m’appartient pas. Mais s’ils ne sont pas satisfaits des résultats, ils me le diront…Si ça peut aider les joueurs à prendre moins de vent, je suis prêt à tout prendre dans la gueule…Ce match doit servir à préparer l’avenir. Nous allons maintenant voir quelle va être la réaction de ces joueurs, s’ils sont capables de rebondir et d’aller chercher la qualification pour la Coupe du monde 2014. Comme pour tout, seuls les meilleurs survivront.» a poursuit le technicien Belge.