Les médias marocains sont friands des analyses et conclusions rapides. Certains estiment qu’Abderrazak Hamdallah a traité Vahid Halilhodzic de menteur et demandent à ce que la FRMF réagisse. Seulement, ont-ils bien lu et compris le tweet de Hamdallah ?

LDA est assez critique envers le joueur Hamdallah, mais notre rédaction veut être juste dans ses observations, analyses et conclusions.

Devant les journalistes, Halilhodzic a expliqué que Hamdallah avait de lui même refusé la convocation. « Hamdallah était sur la liste élargie. Mais dans un entretien téléphonique avec Mustapha Hadji et moi, il a dit de ne pas compter sur lui et que ce n’est même pas la peine de le convoquer. Pour moi, son cas est terminé, il ne sera pas convoqué tant que je suis sélectionneur ». Tels étaient en substance les propos du sélectionneur.

Aussitôt, Hamdallah a tweeté en guise de précision et non de démenti. « Je tiens à démentir les informations qui parlent de mon refus de rejoindre la sélection nationale. Je n’ai reçu aucune convocation, ni de l’entraîneur, ni de la fédération royale marocaine. »

La convocation par téléphone est nulle et non avenue

Des ces deux déclarations, on retiendra deux mots mis en gras : Téléphonique et Convocation. Avant de conclure hâtivement, arrêtons nous sur la subtilité de la réponse de Hamdallah. L’Wazo rare n’est pas stupide et ne vend pas ses plumes aussi facilement.

Pour Hamdallah, un entretien téléphonique ne peut constituer une convocation officielle dûment signée par la Fédération royale marocaine de football. Hamdallah dit qu’il n’a reçu aucune convocation et c’est vrai. La FRMF n’a adressé aucune convocation officielle à Al Nassr négligeant ainsi la procédure en vigueur.

Grossière erreur de l’instance marocaine qui se prive d’une preuve pouvant mener à de lourdes sanctions en cas de refus.

Hamdallah a raison de dire qu’il n’a pas été convoqué. Son club n’a reçu aucun document officiel de la FRMF. De ce fait, Hamdallah peut refuser l’invitation téléphonique sans être inquiété de sanction. Et c’est exactement ce qu’il a fait pour protéger son statut de meilleur attaquant du monde.

Conclusion, Hamdallah ne traite pas Vahid de menteur comme prétendent certains médias en manque de polémiques. Il ne nie à aucun moment s’être entretenu avec le staff. Il précise simplement que la FRMF doit appliquer la procédure en vigueur en envoyant une convocation officielle à son club, datée et signée.