Lors de son point de presse, le sélectionneur national s’est exprimé sur plusieurs sujets qui alimentent la scène footballistique marocaine. D’abord, le Bosnien s’est dit fier de jouer à Oujda et de découvrir la région orientale du Maroc. Il a d’ailleurs demandé au public de venir nombreux soutenir les Lions de l’Atlas.

Lors de son point de presse, le sélectionneur national s’est exprimé sur plusieurs sujets qui alimentent la scène footballistique marocaine. D’abord, le Bosnien s’est dit fier de jouer à Oujda et de découvrir la région orientale du Maroc. Il a d’ailleurs demandé au public de venir nombreux soutenir les Lions de l’Atlas.

Vahid a également tenu à faire le point sur l’absence de certains joueurs, dont Hakim Ziyech qui est rentré aux Pays-Bas ce mercredi. Selon lui, le milieu de terrain de l’Ajax Amsterdam est “trop fatigué”, tout comme Adel Taarabt, qui a insisté pour venir au rassemblement malgré sa fatigue et le refus de son club, Benfica.

« Je suis actuellement en période d’observation, c’est pour ça que j’ai convoqué quelques nouveaux joueurs à ce stage pour les découvrir”, a déclarépour justifier ses larges revues d’effectif avant son premier match officiel contre la Mauritanie dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2021.

Mais le coach est conscient qu’il devra bricoler avec les fofaits et les absences. Une situation qui l’a obligé de faire appel à d’autres joueurs, dont Mehdi Carcela.

L’ancien technicien du Raja et de l’Algérie a aussi évoqué la retraite de Medhi Benatia. Pour lui, c’est une « décision précipitée pour un défenseur de 32 ans qui aurait pu encore jouer quelques années ».

En abordant le sujet du brassard et de celui qui pourrait remplacer Benatia, Vahid Halilhodžić n’a pas voulu donner de nom. Il s’est contenté de dire que le port du brassard est « quelque chose qui se mérite ».

Et enfin, au sujet de Mohamed Ihattaren, Vahid a expliqué que pour être convoqué en équipe nationale, il faut gagner une certaine maturité. Le sélectionneur national a assuré qu’avec ces jeunes expatriés, il faut aller doucement car le choix n’est pas facile.

Vahid a également tenu à faire le point sur l’absence de certains joueurs, dont Hakim Ziyech qui est rentré aux Pays-Bas ce mercredi. Selon lui, le milieu de terrain de l’Ajax Amsterdam est “trop fatigué”, tout comme Adel Taarabt, qui a insisté pour venir au rassemblement malgré sa fatigue et le refus de son club, Benfica.

« Je suis actuellement en période d’observation, c’est pour ça que j’ai convoqué quelques nouveaux joueurs à ce stage pour les découvrir”, a déclaré pour justifier ses larges revues d’effectif avant son premier match officiel contre la Mauritanie dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2021.

Mais le coach est conscient qu’il devra bricoler avec les forfaits et les absences. Une situation qui l’a obligé de faire appel à d’autres joueurs, dont Mehdi Carcela.

L’ancien technicien du Raja et de l’Algérie a aussi évoqué la retraite de Medhi Benatia. Pour lui, c’est une « décision précipitée pour un défenseur de 32 ans qui aurait pu encore jouer quelques années ».

En abordant le sujet du brassard et de celui qui pourrait remplacer Benatia, Vahid Halilhodžić n’a pas voulu donner de nom. Il s’est contenté de dire que le port du brassard est « quelque chose qui se mérite ».

Et enfin, au sujet de Mohamed Ihattaren, Vahid a expliqué que pour être convoqué en équipe nationale, il faut gagner une certaine maturité. Le sélectionneur national a assuré qu’avec ces jeunes expatriés, il faut aller doucement car le choix n’est pas facile.