Mohamed Ihattaren est assurément la grande révélation de la saison en Eredivisie. Johan Derksen l’a récemment appelé le plus grand talent des Pays-Bas. Pierre van Hooijdonk a parlé du « niveau de Clarence Seedorf ». Le moins que l’on puisse dire, c’est que le gamin de 17 ans ne laisse personne indifférent à son talent et son aisance naturelle.

Cependant, depuis le début de la saison en cours, Ihattaren n’a pas eu besoin de beaucoup de temps pour convaincre l’ensemble des Pays-Bas. Après ses débuts officieux contre en janvier, il a débuté officiellement en championnat le même mois contre le FC Groningen. Depuis cette saison, il est le joueur de base de Mark van Bommel au PSV.

« Il se développe très vite », commente également le commentateur de football sur NOS, Jeroen Grueter. « A ce poste, il est le plus grand talent des Pays-Bas. Je ne veux pas le comparer au plus grand talent Frenkie de Jong, mais c’est comme si… Il n’y a pas d’autre joueur aux Pays-Bas. »

« C’est très audacieux ce que je vais dire maintenant, mais je le vois parfois faire des choses et puis je pense à Messi. Ihattaren est incroyablement technique, peut affronter un adversaire, mettre un coéquipier devant un but avec une passe réussie ou choisir une bonne position. Il n’a pas peur d’endosser le poids le match à son âge. Il est juste très complet en tant que joueur de football. »

Dès de son père

Mohamed Ihattaren est le premier joueur du PSV à faire ses débuts dans l’équipe première du Young PSV. Il a maintenant 17 ans. Malgré son très jeune âge, il a non seulement des pieds en or, mais aussi une histoire de vie remarquable.

« Il a grandi à Kanaleneiland, un quartier défavorisé d’Utrecht », a déclaré Jeroen Grueter. « Ses frères étaient des footballeurs talentueux, mais n’y sont jamais parvenus. Ils ont vu que leur petit frère était encore plus talentueux et prenaient soin de lui.

Le PSV l’a rapidement remarqué. Sa famille et lui-même ont déménagé à Eindhoven pour lui permettre de suivre sa formation en tant que grand footballeur qu’il est aujourd’hui.

Mais le succès de Mohamed dans le football est actuellement endeuillé par le décès de son père dimanche dernier. 

Pays-Bas ou Maroc ?

Une délégation marocaine, représentée par Naybet, Hdioued et le supporter Dolmy, a fait le déplacement aux Pays-Bas pour présenter les condoléances officielles de la FRMF à la famille Ihattaren. Occasion pour une première approche afin d’orienter le choix du jeune prodige vers celui du Maroc.
Était-ce le moment opportun pour convaincre indirectement le joueur de choisir le Maroc ? D’aucuns diront que la fin justifie les moyens… Et d’autres annoncent que Ihattaren aurait même pris sa décision de représenter le Maroc. Une affirmation, relayée par un collègue marocain qu’il faut prendre avec toute la prudence qui s’impose vu son timing.