Sofiane Feghouli: En étant solidaires, on peut aller loin

Sofiane Feghouli, buteur avec l’Algérie contre la Côte d’Ivoire (1-1, tab : 4-3), savoure la qualification de son équipe tout en reconnaissant qu’elle fut dure. En attendant de retrouver le Nigeria en demi-finales, le milieu de Galatasaray (Turquie) prône la solidarité comme recette pour aller au bout.Sofiane, une belle victoire, mais une victoire difficile aussi…

Oui, c’est une victoire difficile face à une belle équipe de Côte d’Ivoire. On est très content de cette victoire pour notre pays, pour nos supporters qui sont venus d’Algérie. Félicitations à l’équipe de Côte d’Ivoire qui a montré un beau visage, qui a mouillé le maillot. Maintenant, la compétition n’est pas finie, on va se reposer et préparer la suite.

Vous n’avez pas douté après le penalty raté de Bounedjah suivi de l’égalisation ivoirienne ?

Non pas du tout, mais c’est vrai que si on avait été plus tueur… Peut-être que le penalty aurait changé la physionomie du match, mais le ballon a tapé la barre et est sorti. Après cela a permis à la Côte d’Ivoire de revenir dans le match. Elle n’a rien lâché, nous non plus jusqu’au bout. Cela s’est décidé aux penaltys, c’est comme ça. On a eu la chance de gagner, maintenant, il faut récupérer parce que ce fut un match très difficile.

Cela s’est jouée sur le mental aussi cette rencontre …

Oui on peut dire ça. Le tournant du match, c’est quand même le penalty. Si on avait mis un deuxième but, on se serait facilité davantage le match. Mais la Côte d’Ivoire est une belle équipe et elle nous a causé des problèmes. On sait qu’il n’y pas de match facile, dans trois jours, on va affronter le Nigeria qui est également une belle équipe. A nous d’être prêt. On s’attend à un match aussi dur. Le Nigeria c’est une super belle équipe et ça va être difficile

Aujourd’hui, on n’imagine que vous avez tous envie d’aller au bout ?

On prend les matches les uns après les autres, on essaye de jouer avec nos valeurs, on se donne à fond pour notre pays, pour les supporters qui sont venus de loin, on essaye de jouer pour le peuple. Il n’y a qu’en étant solidaire qu’on est récompensé et qu’on peut aller loin dans cette compétition.