En conférence de presse après le nul (1-1) concédé par le FUS mercredi à domicile face à la Renaissance Sportive de Berkane, Walid Regragui a poussé un gros coup de gueule contre la programmation du championnat.

En raison de la participation des différents clubs marocains en compétitions arabes et africaines, la Botola est illisible car de nombreux matches sont reportés. Ce désordre dans l’agenda dès le début de saison a poussé le coach du FUS, Walid Regragui, à s’en prendre à la commission de programmation au sein de la FRMF.

“En France et en Espagne, les divisions amateures connaissent leur calendrier de l’année. Nous on doit s’adapter. On devait commencer le championnat le 17 août, on a démarré un mois plus tard. Des fois on joue deux matchs dans la semaine et des fois on reste 15 jours sans jouer”, a déclaré le jeune technicien des Fussistes.

Selon Regragui, les entraîneurs sont mal vus lorsqu’ils abordent cette problématique publiquement, et sont priés de se consacrer uniquement sur leur travail.

La 4e journée de la Botola n’aura pas lieu ce week-end. La Ligue de programmation a décidé, en accord avec la Fédération royale marocaine de football (FRMF), de décaler la prochaine journée du championnat afin de laisser place aux matchs en retard et aux rencontres de Coupe du Trône.

Déclaration de Walid Regragui sur la programmation: