Soccer Football - Africa Cup of Nations 2019 - Round of 16 - Mali v Ivory Coast - Suez Stadium, Suez, Egypt - July 8, 2019 Ivory Coast team group before the match

L’équipe de la Côte d’Ivoire est l’équipe qui a l’effectif offensif le plus valorisé durant cette CAN avec 180 millions d’euros au total, une somme qui dépasse de loin ses concurrents .

Nicolas Pépé 65 millions d’euros :

Muet depuis le début de cette CAN, l’ailier du LOSC Nicolas Pépé est le joueur qui a la plus grande valeur marchande dans l’effectif ivorien. Le prix du jeune ailier qui se trouve dans le viseur de Liverpool et de plusieurs cadors européens est estimé à 65 millions d’euros, un prix qui correspond à la magnifique saison qu’il a réalisé du côté de Lille .

Pépé qui a perdu sa place de titulaire au profit de Zaha et Gradel sur les ailes n’a pas été bon durant les deux premiers matchs de la Côte d’Ivoire lui que tout le monde attendait.

Wilfried Zaha 45 millions d’euros :

L’ailier de Crystal Palace se trouve en seconde position de la hiérarchie des éléphants d’Afrique, Zaha qui a joué pour l’Angleterre avant de changer de nationalité sportive est estimé à v45 millions d’euros, l’ailier qui peut aussi jouer attaquant a fait une belle saison du côté de Palace et se trouve en négociations avec Arsenal .

Kessié 33 millions d’euros :

Il n’est pas attaquant ni un ailier mais il contribue à la construction du jeu de son équipe, Franck Kessié qui évolue au poste de milieu offensif et parfois en tant que relayeur, a une valeur estimée de 33 millions, il est l’un des piliers de cette équipe ivoirienne, le joueur du Milan AC sort d’une belle saison sur le niveau personnel avec les Rossoneris puisqu’il est l’un des meilleurs joueurs de son équipe en Série A .

Maxwell Cornet 15 millions d’euros :

Malgré son statut de remplaçant à Lyon Maxwell Cornet jouit d’une bonne côte en Europe, l’ailier des Gones est décisif devant les filets et il joue avec ses deux pieds, sa bonne qualité de dribble et de vitesse font de lui un joueur intéressant capable de créer le danger dans les petits espaces. Sa valeur marchande sur le marché est de 15 millions d’euros et il se trouve dans le viseur de plusieurs clubs en Allemagne notamment Wolfsburg qui était proche de conclure son arrivée la saison dernière .

Kodjia, Gradel, Bony pour 22 millions et demi :

Le dernier trio offensif qui reste en l’occurrence Kodjia ( 9 millions ), Gradel ( 8 millions ) et Bony ( 5.5 millions ) détient la valeur la plus basse de l’effectif offensif de cette équipe ivoirienne l’attaquant d’Aston Villa Kodjia qui est d’ailleurs l’attaquant numéro des éléphants durant cette CAN sort d’une très belle saison avec son club, tandis que l’ailier Gradel était l’un des meilleurs joueurs Africains en Ligue 1 cette saison. Enfin Wilfrid Bony qui a un statut de remplaçant en Cote d’Ivoire sort d’une saison moyenne au Qatar, où il a été freiné par les blessures mais son expérience en Angleterre avec les clubs de Swansea et de Manchester city font de lui un attaquant capable de créer la différence à n’importe quel moment .

Sur le terrain il ne sera plus question de supposé valeur, mais de qualités autrement plus importantes à savoir la volonté, le courage la hargne pour décrocher la victoire.