La revanche entre Badr Hari et Rico Verhoeven aura bien lieu. Le champion marocain de Kick-boxing a envoyé un message en forme de défi à son ennemi de toujours. Le Néerlandais n’a pas tardé à lui répondre.

Fixée à maintes reprises puis annulée, la revanche entre Badr Hari et Rico Verhoeven aura certainement lieu. Si la date exacte n’est pas encore officiellement fixée, l’annonce de ce combat tant attendu ne devrait plus tarder.

Le combat a d’ailleurs déjà commencé entre les deux champions sur les réseaux sociaux. Ce mardi, le champion marocain de Kick-boxing a posté une photo de son combat contre le Néerlandais.

« Le temps est écoulé”, a-t-il écrit. Un message fort qui n’est pas passé inaperçu et Rico Verhoeven n’a pas tardé à réagir. “Je finis toujours ce que je commence. Souvenez-vous bien de ça!”, a-t-il répondu.

Le mois dernier, l’ancienne célébrité du K-1 a annoncé la séparation  avec son entraîneur Mike Passenier. Le kick boxer, âgé de 34 ans, a déclaré qu’il avait pris la décision de quitter son entraîneur parce qu’il « voulait sortir de sa zone de confort pour obtenir le meilleur de lui-même ». L’Amsterdammer veut redevenir champion du monde. Dans cette mission, il aimerait détrôner Verhoeven, le champion en titre de Glory.

Verhoeven ne veut également rien de plus qu’une nouvelle confrontation avec Hari. Le champion du monde des poids lourds à neuf reprises a précédemment exigé que l’organisation de kickboxing Glory lui permette de se battre contre son rival en décembre. Sinon, Verhoeven dit qu’il ne prolongera pas son contrat. Le dernier combat de ‘ The King of Kickboxing ‘ date de septembre 2018. À cette époque, il défendit avec succès son titre mondial à Amsterdam en battant le Brésilien Guto Inocente. 

Pour rappel, Badr Hari et Rico Verhoeven se sont affrontés pour la dernière fois en décembre 2016, lors de ce qui était supposé être le « combat du siècle ». Victime d’une blessure grave au bras droit, Badr Hari fut contraint d’abandonner au deuxième round. Après sa défaite, le Marocain avait promis de se venger.