Alors que l’Espérance Tunis a été sacrée dimanche par la Confédération africaine, après de multiples rebondissements, le WAC Casablanca a décidé de faire appel devant le Tribunal arbitral du sport.Le feuilleton continue. Dimanche soir, la Confédération africaine de football (CAF) attribuait la Ligue des champions 2018-2019 à l’Espérance Tunis, après de multiples rebondissements. L’instance avait même inscrit le club tunisien au tirage au sort de la Coupe du monde des clubs, qui aura lieu au Qatar en décembre prochain, et dont le tirage au sort a été effectué lundi. Pourtant, le WAC Casablanca a décidé de ne pas en rester là. Le club marocain va en effet saisir le Tribunal arbitral du sport (TAS) avec l’objectif de faire annuler le verdict de la CAF. En juillet dernier, le WAC avait déjà saisi le TAS, mais pour un autre motif : la CAF avait annoncé vouloir faire rejouer la finale sur terrain neutre.