Abderrazak Hamdallah est enfin sorti de son silence, le goléador d’Al Nassr explique les raisons qui ont poussé à quitter le stage des Lions de l’Atlas quelques jours seulement avant le départ pour l’Égypte et la CAN 2019.

Si les épisodes de ses altercations avec Younès Belhanda et Fayçal Fajr ont sans doute fait déborder le vase, les raisons de la désertion d’Abderrazak Hamadallah seraient autres selon ses explications.

Pour lui, le joueur estampillé de l’étiquette de « local », n’est pas considéré à sa juste valeur en sélection: « Il est traité avec mépris et condescendance par les responsables du footbal marocain. »

Hamdallah précise ensuite sa pensée, déplorant que les internationaux évoluant en Europe soit « mieux traités » que leurs homologues: « Il y a des joueurs qui ont passé plus de 10 ans en équipe nationale et n’ont jamais rien fait, alors qu’un certain nombre de joueurs locaux exceptionnels n’ont pas eu la chance de se montrer ».

Abderrazak Hamdallah estime par ailleurs qu’un joueur marocain « local », sélectionné pour la Coupe du Monde ne peut servir que « d’accompagnateur, de faire-valoir », mais n’aura pas la chance de s’exprimer.

Enfin, le buteur d’Al Nassr lève le voile sur son caractère en reconnaissant qu’il fait partie de ces joueurs qui refusent d’être remplaçants », en club ou en sélection…la vraie raison de son départ précipité.