Ali Boussaboun s’est également exprimé sur le cas Mohammed Amine Ihattaren au cœur d’une lutte sans merci entre les fans des Oranjes et ceux des Lions de l’Atlas. Le choix de sa carrière internationale occupe les débats et chacun y va avec son commentaire et ses arguments.

Plusieurs personnalités néerlandaises se sont positionnées en faveur d’un choix pour les Oranjes. Légitime disent certains ! Mais pour les anciens internationaux marocains tels Khalid Sinouh ou encore Ali Boussaboun, les marocains ont totalement le droit de convoiter Ihattaren pour diverses raisons.

Ali Boussaboun s’est exprimé sur le cas Ihattaren dans un reportage de NPO De Nieuwe Maan réalisé par Nour Eddine, @lovenourself. Pour l’ancien attaquant des Lions de l’Atlas, les néerlandais prennent les meilleurs joueurs et laissent le reste au Maroc.
« C’est un cas comme si tu avais une boite remplie de pommes. Les bonnes pommes c’est pour moi comme Ihattaren. Et les pommes pourries, tu peux les avoir », répond Boussaboun aux observateurs néerlandais.

« C’est exactement pareille. En fait, c’est ce qu’ils disent. Si t’es trop bon, tu choisis les Pays-Bas. Si tu n’as pas assez de qualité, ce n’est pas grave si tu choisis le Maroc… », ajoute-t-il.

Pour Boussaboun, les joueurs d’origine marocaine n’ont aucune obligation morale envers leur pays d’adoption. « Si on suit cette logique, dans ce cas, les joueurs ne doivent pas aller jouer dans des clubs étrangers. Ils devraient aussi avoir une obligation morale envers le club qui les a formé », souligne Boussaboun.
Et d’ajouter : « Dans ce cas, on ne devrait plus être transféré du Sparta à Feyenoord ou à l’AZ. Tu seras obligé de rester dans le même club »