Dries Boussatta est attristé par les récentes déclarations de Ruud Gullit sur Ihattaren et les jeunes marocains formés aux Pays-Bas.

« Cela a-t-il encore un sens de sélectionner des joueurs marocains? Est-ce logique que cela se reproduise? », a déclaré Gullit à propos sur la situation actuelle de Mohamed Ihattaren.

Dans une conversation avec NRC Handelsblad, Dries Boussatta a qualifié les déclarations de Gullit de « profondes et profondément tristes ». « Il dit que les joueurs marocains doivent rembourser une dette et sont des citoyens de seconde zone. Il les met dans un sacré coin. »
« Phillip Cocu ne devrait pas être l’entraîneur de Derby County. Mais c’est également une honte après toutes les connaissances et l’expérience qu’il a acquises aux Pays-Bas. » a poursuivi Boussatta.
Pour rappel, le natif d’Amsterdam, Dries Boussatta était un footballeur international  néerlando-marocain. Il évoluait au poste d’attaquant et se présente comme le premier marocain à opter pour la sélection des Pays-Bas. Il a mis fin à sa carrière en 2014

Driss a été insulté par les supporters marocains, son choix pour les Oranjes s’est révélé utile pour la communauté marocains des Pays-Bas.
En effet, Dries a ouvert la voie à une nouvelle génération de jeunes marocains qui avaient jusqu’en 1998, beaucoup de difficulté pour se faire accepter en club. 
Khalid Boulahrouz, Ibrahim Afellay, Adam Maher ou encore Anwar El Ghazi. Tous ces footballeurs talentueux ont fait quelques apparitions avec les Oranjes après Dries qui en compte 4 dont une face au Maroc… Cette décision lui a coûté très cher lors de ce match contre les Lions de l’Atlas à Amsterdam Arena. Il était ravi par les concerts de sifflets et les quelques mots flatteurs comme « traître » qui lui ont été adressés…
Aujourd’hui, Dries Boussatta un entrepreneur à succès dans la restauration.