Pourquoi Mohamed Ihattaren choisira-t-il le Maroc ?

Le destin nous a privé du prodige Abdelhak Nouri (qu’Allah le guérisse), mais ce même destin nous a offert Ihattaren et ses prénoms très symboliques, Mohammed Amine (qu’Allah le protège).

Son nom sonne trop marocain et les journalistes du monde entier ne manqueront pas de rappeler ses origines marocaines profondément berbères. On lui souhaite donc une belle carrière au sommet du football mondial, qu’il devienne Lion ou qu’il reste Oranje !

Des éléments suggèrent un choix final pour le Maroc

La presse néerlandaise fait son travail de pression médiatique afin que la balance penche en faveur de la Hollande. Ils ont raison de le faire, mais il y a plusieurs éléments qui suggèrent un choix final d’Ihattaren pour le Maroc.

Le premier est l’attachement du joueur à sa famille et à ses racines avec les conseils de son défunt père au sujet de la ville d’El Hoceima. Une ville dont il devra prendre soin et soutenir. Il y a aussi quelques anciens internationaux marocains des Pays-Bas qui se sont exprimés. Le dernier, Khalid Sinouh a notamment rappelé les origines berbères du jeune joueur histoire d’orienter le choix.
A ses débuts, Ihattaren a également été encadré et conseillé par l’ancien international marocain, Adil Ramzi, formateur au PSV. L’ancien Lion de l’Atlas a une bonne influence sur le jeune joueur.

Enfin, il y a le témoignage, ou le message subliminal de son frère Nabil qu’on peut qualifier de signe clair. En effet, Nabi a confié que toute sa famille aimerait qu’il choisisse le Maroc. « Mais c’est à lui de faire le choix. »
« Lorsque le Maroc s’est qualifié en Coupe du monde, il était le premier dans les rues d’Utrecht, avec son drapeau et ses pétards. Il a même finit par nous ramener des agents de police à la maison », a-t-il ajouté.

S’appuyant sur cette confidence, on peut affirmer que seul un amoureux des Lions de l’Atlas réagit ainsi après leur qualification. Le cœur d’Ihattaren semble vibrer intensément pour le Maroc. Il l’exprime ouvertement même si ça ramène la police à la maison ! Nabil n’a pas caché le souhait de la famille qui penche pour le Maroc. Ce témoignage donne une indication sérieuse sur le souhait d’Amine.

Décision d’Ihattaren

« Et j’espère pour lui qu’il ne tardera pas à trancher entre les deux sélections… » ajoute le frère.
La décision pourrait tomber dès la prochaine date FIFA. A moins que le nouveau Golden Boy marocain ne prolonge le suspens. A Halilhodziç et Hadji de faire le nécessaire en prévision du mois de novembre. Leur première tournée européenne devra commencer par Eindhoven. Même à 17 ans, Mohammed Amine Ihattaren a LARGEMENT sa place dans les 23 Lions de la tanière.