Le désormais ex-entraîneur de l’Olympique lyonnais, Bruno Genesio, pressenti pour succéder à Nasser Larguet à la tête de la Direction technique nationale, est récemment revenu sur sa visite au Maroc lors de laquelle il a entamé des négociations avec la FRMF.

Favori pour la succession de Nasser Larguet à la tête de la Direction technique nationale (DTN), l’en-entraîneur de l’Olympique lyonnais, Bruno Genesio, est enfin sorti de sa réserve et a parlé de sa récente visite au Maroc où il s’est entretenu avec les cadres de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), rapporte le journal Al Akhbar dans son édition du week-end des 1er et 2 juin.
Selon Genesio, rien n’a été jusqu’ici décidé avec la FRMF. L’entraîneur français s’est contenté de demander les exigences de l’instance footballistique marocaine. Les deux parties ont en tout cas décidé de ne rien trancher pour l’instant, précisent nos confrères arabophones. Genesio s’est par ailleurs refusé de se prononcer sur une probable succession d’Hervé Renard à la tête de l’équipe nationale, après la Coupe d’Afrique égyptienne.
Rappelons que Bruno Genesio est l’un des entraîneurs français les plus en vue du moment. Il a dirigé le banc de l’Olympique lyonnais lors des quatre dernières saisons, où il a réussi à obtenir la deuxième place du classement de la Ligue 1 à deux reprises, tandis qu’il a obtenu la troisième et quatrième place du classement lors des deux autres saisons.