Tricherie sur l’age : La Fecafoot taxe Lekjaa de mauvais perdant

Dans un communiqué, la Fédération Camerounaise de Football a répondu aux propos tenus par le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa estimant que « les hauts dirigeants du football marocain ont tenu des propos qui tranchent avec l’image du Maroc, grande nation de football, et avec les excellentes relations historiques qui lient le Cameroun et le Maroc ».

La fédération camerounaise «range cette sortie médiatique dans le registre du mauvais perdant et considère le fair-play comme une valeur cardinale du sport en général et du sport en particulier qui doit être respectée par tous», poursuit le secrétaire général de la Fecafoot, Benjamin Banlock. Il va sans dire que les déclarations du président de la FRMF ont heurté la sensibilité des dirigeants du football camerounais, qui soutiennent tout de même que «les excellentes relations et l’estime» qu’entretiennent les deux fédérations «ne sauraient être tronquées par de tels raisonnements».
Il importe de préciser que Fouzi Leekja avait ostensiblement ciblé les dirigeants du football camerounais en appelant la CAF à les sanctionner pour d’éventuels cas de trafic sur les âges. «Il ne suffit pas de suspendre les joueurs qui n’ont pas l’âge légal. Il faudra plutôt expulser ces équipes et punir les officiels qui sont responsables de cette situation».
La Fecafoot est-elle une tricheuse ? c’est en tout cas ce que le mauvais perdant Lekajaa aimerait savoir, d’autant que 3 joueurs des Lionceaux Indomptables ont été exclus de la compétition en raison de sérieux soupçons sur leur age !