C’est ce soir au Caire qu’il sera procédé au tirage au sort des phases finales de la Coupe d’Afrique des nations qui se déroulera du 21 juin au 19 juillet en Egypte.
Une édition qui diffère des précédentes avec la présence pour la première fois de 24 sélections qui seront réparties sur six groupes de quatre, sachant que les deux premières décrocheront leur ticket pour le tour des quarts de finale.
Le Maroc, qualifié bien entendu à ce rendez-vous, sera fortement représenté lors de la cérémonie du tirage au sort, avec une délégation conduite par le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa, en plus, entre autres, du sélectionneur national, Hervé Renard.
Depuis quelques semaines, les spéculations vont bon train concernant le chapeau dans lequel sera logée l’équipe nationale. Et c’est la réunion d’hier du comité exécutif de la CAF qui devait trancher pour savoir si l’EN figurera dans le premier chapeau ou dans le second. Ainsi, si l’on opte pour le classement FIFA, le Onze national se retrouvera tête de série, alors que si l’on tient compte des critères de la CAF, portant sur les trois dernières participations aux CAN, l’EN rejoindra les équipes retenues dans le deuxième chapeau. En tout cas, que ce soit le premier ou le second chapeau, la sélection héritera au moins d’un gros calibre et si elle se retrouve dans le premier chapeau, le seul avantage est qu’elle évitera l’Egypte, pays hôte du tournoi.
Outre l’Egypte et le Maroc seront présentes à ce rendez-vous les sélections du Sénégal, du Madagascar, du Mali, du Burundi, d’Algérie, du Bénin, du Nigeria, d’Afrique du Sud, du Ghana, du Kenya, du Zimbabwe, de la République démocratique du Congo, de la Guinée, de la Côte d’Ivoire, de l’Angola, de la Mauritanie, de la Tunisie, de la Guinée-Bissau, de la Mauritanie , de l’Ouganda et de la Tanzanie.
Pour l’édition égyptienne, Hervé Renard a tenu à ne pas trop s’enthousiasmer, reconnaissant dans un entretien accordé au site officiel de la Confédération africaine, cafonline.com, que les favoris sont autres que le Maroc. Affirmant à cet effet qu’“en faisant preuve d’humilité, c’est très difficile de gagner une CAN et je sais de quoi je parle. Statistiquement, les amoureux du football savent que l’Egypte c’est un grand pays. Encore plus quand on peut compter sur Mohamed Salah. Et encore plus à domicile avec un fort soutien populaire. Cela va être très difficile pour tous leurs adversaires. Quelle équipe possède aujourd’hui des qualités individuelles comme le Sénégal de Sadio Mané ou Koulibaly ? N’oublions pas aussi la Côte d’Ivoire de Nicolas Pépé et Serge Aurier, les champions en titre camerounais ou le Nigeria. Je préfère ne pas m’enflammer pour le Maroc et faire tomber les adversaires sur le terrain”.
Des propos aucunement partagés par le président de la FRMF qui a déclaré à notre alter ego Al Ittihad Al Ichtiraki que «l’objectif est de gagner le trophée dans le cadre de cette dynamique que connaît le football national et ses distinctions sur la scène africaine au niveau des clubs».
A rappeler que le Onze national, quart de finaliste malheureux lors de la précédente CAN, s’était qualifié à l’édition 2019 après avoir partagé la pole position du groupe B avec le Cameroun (11 pts), devant le Malawi et les Iles Comores qui ont cumulé chacun cinq unités.

Tweet LDA

  • Programme des principaux matchs de ce samedi 20 avril
  • La prestation de Nayef Aguerd et Fouad Chafik face à Rennes
  • Quel serait le club idéal pour Hakim Ziyech ?

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas (أسود الأطلس) est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab (المنتخب المغربي) de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact : cliquez ICI

Nous avons 1451 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP