Championnat d’Afrique de karaté:Marrakech accueille la 2e édition

Pas moins de 300 athlètes, représentant cinq pays, sont attendus à Marrakech pour disputer le Championnat d’Afrique de karaté (cadets, juniors et seniors) qui se déroulera ces 9 et 10 février 2019 à la salle couverte Moulay Rachid de Daoudiate.

{module 499}
Le Maroc est représenté par 82 athlètes, suivi de l’Égypte (69), l’Algérie (58), la Tunisie (28) et la Libye (6). Un pays manque à l’appel, le Rwanda, organisateur de la première édition. Lors de la conférence de presse tenue à Marrakech, mardi dernier, le voile a été levé sur les autres invités. Il s’agit du président de l’Union africaine de karaté et vice-président de la Fédération internationale, le président de l’Union méditerranéenne et vice-président de l’Union africaine, un membre de la Fédération internationale et également vice-président de l’Union africaine et un membre des syndicats internationaux.
Le Championnat sera dirigé par 160 juges parmi les meilleurs du continent. En marge de ce championnat, l’Union africaine de karaté a programmé un stage de formation pour les cadres techniques. L’espoir est de mise de faire mieux qu’à l’édition de Kigali 2018 qui a été remportée par l’Égypte (26 médailles, dont 16 en or). Le Maroc était monté sur la troisième marche du podium devant l’Afrique du Sud et le Cameroun.
Le bilan des Marocains était de 7 médailles, dont 1 en or, remportée par Abdeslam Ameknassi, 4 en argent par Aïcha Sayah (-50 kg), Khaoula Ouhammad (-55 kg), Ibtissam Sadini (-61 kg) et Sana Agalmame en kata, et 2 en bronze par Adnnan El Hakimi en kata et l’équipe nationale féminine de kumite. L’espoir est nourri par les récents résultats des juniors qui ont dominé les Jeux africains de la jeunesse 2018 à Alger, en remportant 8 médailles d’or, une médaille d’argent et deux médailles de bronze.