Comme prévu, le match ayant opposé, dimanche au Grand stade d’Agadir, le HUSA au Raja,
 
pour le compte de la première journée de la phase de poules (GP A) de la Coupe de la Confédération CAF, a tenu toutes ses promesses. Ce choc 100% marocain s’est soldé sur une issue de parité, un partout arrangeant beaucoup plus les Casablancais qui se produisaient à l’extérieur.
Un match plein devant un nombre considérable de spectateurs des deux bords, ce qui a donné une belle image du football national sur la scène continentale. Les deux protagonistes ont produit du beau football, mais il a fallu attendre la 55ème minute pour que les Verts ouvrent le score sur un contre devant faire un cas d’école. Le keeper Zniti relance Hafidi qui trouve l’inévitable Iajour pour annoncer la couleur. Sauf que ce n’était que partie remise, puisque les locaux n’ont pas tardé à remettre les pendules à l’heure, sur un coup de pied arrêté magistralement transformé par Oubilla à l’heure de jeu.
Un nul équitable mais le Hassania aura certainement des regrets après s’être vu refuser un penalty évident qui aurait pu changer la donne de ce match que l’on aimerait bien voir souvent dans notre championnat.
Pour le coach du HUSA, Miguel Gamondi, cette confrontation a été plaisante et équilibrée, ajoutant que ses protégés auraient pu marquer d’autres buts mais ont joué de malchance. Et de préciser qu’il faut bien saisir la leçon de ce match et apporter les retouches qui s’imposent lors des prochaines sorties.
Quant à l’entraîneur du Raja, Patrice Carteran, sur le banc de touche pour la première fois, il a fait savoir que le match a été difficile devant un adversaire qui a joué à fond ses chances. Il a également indiqué qu’il a opté pour la prudence au cours de la première mi-temps avant que ses poulains ne se libèrent et se montrent davantage entreprenants au second half.
Il y a lieu de signaler qu’après une manche, l’heure est à l’égalité parfaite dans ce groupe après le match nul enregistré (1-1) dans l’autre match qui a opposé, également dimanche, les Congolais de l’Association sportive Otoho D’oyo au troisième représentant du football national dans cette C2 continentale, la Renaissance de Berkane.
Les locaux ont trouvé le chemin des filets en premier, grâce à Cabwey Mèrêves Kivutuka (40è), alors que les Berkanis ont remis les pendules à l’heure à une minute de la fin du temps réglementaire par l’entremise de Mohamed Aziz, sachant qu’ils sont passés à côté d’une jolie performance en déplacement. La RSB aurait pu regagner la maison avec les trois points de la victoire si l’infortuné Bakr El Hilali n’avait pas raté deux penalties.
A signaler en dernier lieu que pour le compte de la seconde journée, prévue le 13 courant, le Raja accueillera Otoho D’oyo, alors que la RSB affrontera le HUSA.

Même catégorie

Tweet LDA

  • Hervé Renard : surpris par sa mère sur le plateau du Vestiaire
  • Hervé Renard donne son avis sur les supposées fraudes sur l'âge des joueurs africains.
  • Le Vestiaire: Hervé Renard la gymnastique des langues dans le vestiaire

Nous suivre sur twitter

Fanbox LDA

A propos de LDA

Lions de l'Atlas (أسود الأطلس) est un média d'information sportive au cœur des Lions de l'Atlas. Une référence du Mountakhab (المنتخب المغربي) de la Botola et du sport Marocain vus autrement avec une mise à jour quotidienne. Pour tout contact : cliquez ICI

Nous avons 1346 invités et aucun membre en ligne

Top
Patientez 5 secondes SVP