vlcsnap-5374996

Énorme surprise au Caire où les Pharaons se sont inclinés, chez eux, devant de valeureux Sud-Africains. Jamais encore les Égyptiens, organisateurs d’une Coupe d’Afrique des Nations, n’avaient été éliminés en huitième de finale.
Ce samedi, tout un pays pleure avec Mohamed Salah.

Les joueurs de l’Écossais Stuart Baxter, un vieux de la vieille en Afrique du Sud, ont largement mérité leur succès. Organisés, déterminés, effectuant un pressing très haut, les Bafana Bafana ont souvent mis à contribution le gardien égyptien Mohamed El Shenawy, assurément le meilleur élément de sa formation.

C’est d’ailleurs lui qui, à plusieurs reprises, a repoussé l’échéance. Pourtant, à la 85e minute de jeu, le gardien d’Al Ahly n’a pu contrecarrer le s plans de Thembinkosi Lorch, bien lancé par Mothiba. Celui qui n’avait pas encore disputé une minute dans cette CAN s’est avancé et, du plat du pied, a trompé El Shenawy réussissant l’exploit, par la même occasion de faire taire, subitement, les 74 000 supporters du Stade national.

Bien évidemment, l’attaquant des Orlando Pirates devrait disputer le quart de finale contre le Nigeria (mercredi, 21 heures), lui aussi auteur d’un bel exploit après avoir éliminé le Cameroun (3-2) tenant du titre un peu plus tôt dans l’après-midi.

https://www.youtube.com/watch?v=w4DHVV2OMh8