Six jours après le retrait de l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations de Foot au Cameroun, l’onde de choc n’est toujours pas retombée dans le pays. Les conséquences économiques sont désastreuses, notamment dans le secteur du tourisme.

À qui la faute ? Qui va payer pour tous ces manques à gagner ? Beaucoup de chefs d’entreprises n’ont pas pris les garanties nécessaires et risquent d’avoir du mal à rentrer dans leurs frais, estime Idriss Linge, journaliste à l’agence Ecofin. À ce jour, plus de 1 000 milliards de Francs CFA (plus de 1,5 milliard d’euros) ont été injectés dans la construction des infrastructures.
Heureusement tout n’est pas perdu car la CAF a décidé de confier l’organisation de la CAN 2021 au Cameroun. Une proposition acceptée par les autorités camerounaises.