La première participation d’une équipe féminine marocaine de handball au championnat d’Afrique de la discipline qui se poursuit au Congo-Brazzaville jusqu’au 12 décembre a pris une tournure cauchemardesque pour les handballeuses marocaines.

{module 499}

En effet, lors des quatre matchs de la phase de groupes, les Lionnes se sont inclinées sur de très lourds scores, surtout face à l’Angola qui a laminé le Maroc, mardi, en s’imposant 50-14 !
Présentée en grande pompe aux médias nationaux lors d’une conférence, la semaine dernière, avant son départ pour la CAN 2018, la sélection nationale féminine de handball s’est heurtée au réalisme et à l’expérience des équipes africaines qui participent au championnat d’Afrique de la discipline, qui se poursuit jusqu’au 12 décembre dans la capitale congolaise, Brazzaville.
Composée à plus de 90% de jeunes joueuses professionnelles qui évoluent dans des championnats européens, l’équipe marocaine de handball a été confrontée à la supériorité des autres équipes du groupe B de la phase de groupes dans lequel est logée la sélection nationale en compagnie de l’équipe du pays hôte, du multiple champion d’Afrique l’Angola, de la RD Congo et de la Guinée. En effet, lors de leur premier match dans la compétition face au Congo-Brazzaville, les Lionnes vont s’incliner sur le score de 36-23, dimanche, avant de concéder une deuxième défaite (35-23), le jour d’après, face à l’équipe de la RD Congo.
Mardi, les Lionnes étaient opposées à la tenante du titre et équipe la plus titrée en Afrique, l’Angola. Un match d’une grande difficulté pour les joueuses du nouveau sélectionneur national Kevin Decaux qui ont subi les salves des Angolaises dès le début du match. D’ailleurs, la première mi-temps de la rencontre s’est achevée en faveur de ces dernières sur le très large score de 26-4 ! Le calvaire des Marocaines s’est poursuivi en seconde période et les Angolaises vont finalement remporter le match par 50-14. Un coup dur pour les Marocaines qui quittent la compétition sur une quatrième défaite (42-22) face à la Guinée.