Toujours très difficile à manoeuvrer à domicile en Ligue des champions, l’Ajax Amsterdam a parfaitement justifié sa réputation à la Johan Cruyff Arena ce mercredi, en étouffant l’AEK Athènes .

Les Ajacides ont largement dominé la rencontre, en enchaînant les vagues sur le but grec, et réalisent une excellente opération avant le match entre le Benfica et le Bayern, ce mercredi.
 
Malgré l’absence de leur pilier défensif De Ligt, touché à un genou à l’entraînement mardi, les Néerlandais ont rarement tremblé, si ce n’est sur quelques contres de Mantalos. La défense à cinq de l’AEK a été en souffrance dès l’entame, face aux arabesques de Neres, Tadic et surtout de Ziyech, même si l’Ajax n’a pas eu d’occasion vraiment franche en première période.
 
L’équipe d’Erik Ten Hag a trouvé l’ouverture dès le retour des vestiaires, quand le latéral argentin Nicolás Tagliafico a surgi pour reprendre un ballon par-dessus parfait de David Neres (46e). Il est passé proche du doublé peu après mais a envoyé sa tête à bout portant sur Barkas (58e).
L’entrée de Donny van de Beek à la place de Klaas-Jan Huntelaar, touché, a donné encore plus de vie à l’attaque d’Amsterdam. C’est d’ailleurs lui qui fait le break, en reprenant un centre de Tadic (77e). Tagliafico, nouveau capitaine de l’Argentine, a fini par réussir le doublé sur un centre-tir qui a récompensé son énorme activité (90e), pour sa première en phase de groupes de la Ligue des champions.
Autre bonne nouvelle pour l’Ajax, Kasper Dolberg, de retour après une longue blessure à un genou, a disputé ses premières minutes de la saison en remplaçant Neres (78e).