Accusations contre Lekjaa: Rossi dans de sales draps

La première audience du procès opposant l’ancien international marocain Youssef Rossi au président de la FRMF Fouzi Lekjaa a eu lieu jeudi 5 juillet au tribunal de première instance à Casablanca.

L’ex-défenseur avait adressé de graves accusations au patron du football marocain selon lesquelles il aurait blanchi de l’argent et détourné des fonds publics. Sur sa page officielle, il avait affirmé que des sommes d’argent auraient été transférées vers des banques suisses et disait détenir des preuves confirmant ces allégations.
Pourtant, Rossi n’a présenté, au tribunal, aucun objet ou document prouvant ses accusations. Selon Hespress, le juge a décidé de lui accorder un délai supplémentaire pour présenter des preuves à la justice avant le verdict.
Et d’ajouter que l’avocat de l’ancien joueur a demandé à Lekjaa de retirer sa plainte et de boucler l’affaire, une requête que le président a refusé. En parallèle, Rossi a fait intervenir des sportifs et des proches du patron de la FRMF pour classer ce dossier et se réconcilier, sauf que la Fédération a estimé que les déclarations du joueur sont diffamatoires et ne peuvent pas passer inaperçues.