Mondial 2018 : Enfin des Lionceaux dans la cour des grands

Les Lions de l’Atlas s’apprêtent à participer à leur 5ème Coupe du Monde avec l’effectif le plus jeune de leur histoire. En effet, Hervé Renard a retenu pas moins de 7 joueurs de moins de 22 ans invités pour suivre le stage de préparation pour le Mondial Russie 2018.

{module 499}
Lors de la première participation en Coupe du Monde de 1970, l’attaquant de la  Renaissance de Settat, Ahmed Allaoui était le benjamin de la formation, il était alors âgé de 21 ans.  Lors de cette édition, Alaoui a participé à deux des trois matchs (contre le Pérou et la Bulgarie) des Lions de l’Atlas composés en ce temps exclusivement de joueurs locaux d’expérience à l’instar de Driss Bamous qui était âgé de 28 ans.
En 1986, le plus jeune joueur de l’effectif était Abdelfettah Rhiati du MAS, il était agé de 23 ans et n’a joué aucun des 3 matchs des Lions de l’Atlas du capitaine Badou Zaki. Cette sélection formés de joueurs d’expérience, dont 5 professionnels, avait crée la grande surprise en terminant premiers de leur poule. Le Maroc de José Faria avait réalisé un nul contre la Pologne, un autre contre l’Angleterre avant de terminer par une belle victoire contre le Portugal 3-1. Cette formation fut la première équipe africaine à franchir les phases de poules d’une Coupe du Monde.
Lors de l’édition de 1994, le monde découvre le futur Ballon d’Or africain, Mustapha Hadji alors âgé de 23 ans. Le plus jeune de la formation d’Abdellah Blinda était le milieu offensif de Nimes Olympique, Hassan Kachloul, il avait 21 ans et n’avait participé à aucun des 3 matchs de la sélection marocaine qui s’était contenté d’une simple figuration.
En France à l’occasion du Mondial 1998, l’équipe nationale du Maroc, alors dirigée par Henri Michel, s’était présentée avec un effectif de guerriers composé de joueurs d’expérience tels le capitaine Noureddine Neybet, ou encore Tahar Lekhlej. Le cadet de l’effectif était Ali El Khattabi, 21 ans, l’un des premiers Lions de l’Atlas de Eredivisie. Il avait participé à deux rencontres dans ce mondial et a fait 11 apparitions au total avec la sélection du Maroc.
Pour sa 5ème participation à une phase finale de la Coupe du Monde, le Maroc de Hervé Renard sera représenté par une formation d’expérience entourée pas moins 5 joueurs de moins de 22 ans. C’est assurément la formation des records avec exclusivement des joueurs professionnels à 90% MRE. Elle sera formée avec 20% de joueurs de moins de 22 ans. Le plus jeune d’entre eux est âgé d’à peine 19 ans. Il s’agit du défenseur du Réal de Madrid, Achraf Hakimi, titulaire indiscutable dans la formation concoctée par le technicien français (7 titularisations et un but)
Derrière lui, on retrouve son comparse et suppléant, Hamza Mendyl et ses 20 printemps,  mais aussi Amine Harit (20 ans), suivis de Youssef Aït Bennasser (21 ans) et Sofyan Amrabat (21 ans) auxquels il convient d’ajouter les deux Lions réservistes, Youssef En-Nesyri (20 ans) et Noussair Mazraoui (20 ans) ainsi que les 3 joueurs de la Botola pro, Reda Tagnaouti (22 ans), Badr Banoune (24 ans) et Ayoub El Kaabi (24 ans) qui font baisser un peu la moyenne d’age.
Nos 5 Lionceaux dans la cour des grands seront encadrés par des Lions d’expérience de haut niveau tels le capitaine Mehdi Benatia, M’bark Boussoufa, Karim El Ahmadi, Marouane Da costa et bien d’autres trentenaires, tous issus des écoles européennes.