La commission centrale de discipline et de fair-play de la FRMF, réunie ce lundi, a sanctionné le RAJA Casablanca de deux matchs à huis clos et une amende de 50.000 suite aux actes de vandalismes d’une partie des Rajaouis au Grande Stade de Marrakech.

La Commission de discipline a également sommé le Raja de Casablanca de réparer les dégâts causés par ses supporters qui ont cassé et lancé des chaises vers les forces publiques, précise la FRMF qui s’est appuyée sur les rapports de l’arbitre et du délégué du match pour décider des sanctions infligées.
Le RAJA a fait appel de ces sanctions qu’il estime trop sévères.