Le milieu offensif de Schalke 04, Amine Harit, a &eacutet&eacute accus&eacute &agrave tort d’avoir s&eacutech&eacute le d&eacutebut des entra&icircnements avec les Canaris alors qu’en tant international espoir fran&ccedilais ayant particip&eacute &agrave la Coupe du Monde U21, le franco-marocain avaiit quelques jours de repos en plus Interrog&eacute par l’Equipe sur le « Cirque » qu’il aurait provoqu&eacute selon son ex-pr&eacutesident, Waldemar Kita, Harit a r&eacutepondu que « Chacun voit les choses comme il le sent. Je n’ai pas fait un cirque, j’ai simplement fait part de ma d&eacutecision. Je lui pr&eacutesente mes excuses s’il a per&ccedilu les choses de cette mani&egravere, a d&eacuteclar&eacute le jeune talent dans les colonnes de L’Equipe. En aucun cas, je n’ai s&eacutech&eacute l’entra&icircnement et personne ne m’a rien dit pendant mes vacances. (&hellip) Je devais revenir le lundi (3 juillet). Mais quand j’ai vu tout ce qui se disait, je suis rentr&eacute deux jours avant pour &eacuteviter les pol&eacutemiques. »
Signalons que le milieu de vingt ans, qui a particip&eacute &agrave ses premiers entra&icircnements mardi et mercredi, partira ce dimanche en Chine pour une tourn&eacutee d’une semaine avec son nouveau club.