Les f&eacuted&eacuterations zambiennes et marocaines de football ont sign&eacute un m&eacutemorandum d’entente pr&eacutevoyant la mise &agrave disposition des &eacutequipements de la FRMF au profit des &eacutequipes zambiennes.
Le Maroc poursuit son offensive diplomatique dans le sport. Le 9 juillet, la F&eacuted&eacuteration royale marocaine de football (FRMF) et la Football association of Zambia (FAZ) ont sign&eacute un m&eacutemorandum d’entente, rapporte le site d’information Zambia Daily Mail qui cite un communiqu&eacute de la FAZ. Cet accord, qui couvre une p&eacuteriode de deux ans, pr&eacutevoit notamment la mise &agrave disposition pour les &eacutequipes de football zambiennes d’&eacutequipements du centre technique de la FRMF, incluant « six terrains ultramodernes, des salles d’analyse vid&eacuteo, des installations m&eacutedicales ». Le m&eacutemorandum concerne &eacutegalement « les &eacutequipes de jeunes f&eacuteminines et masculines », et pr&eacutevoit la mise en place de programmes consacr&eacutes au coaching. Lire aussi: Le football, nouvelle arme diplomatique du Maroc en Afrique Ce n’est pas le premier partenariat du genre sign&eacute cette ann&eacutee par la FRMF avec des associations partenaires sur le continent. Au mois d’avril, le pr&eacutesident de la FRMF, Fouzi Lekja&acirc, signait un partenariat avec son homologue rwandais en vue de financer le d&eacuteveloppement de plusieurs &eacutequipements sportifs dans le pays de Paul Kagame. Les deux f&eacuted&eacuterations ont convenu d’un pr&ecirct, dont le montant n’est pas pr&eacutecis&eacute et dont le remboursement a &eacutet&eacute &eacutechelonn&eacute sur « cinq ans » pour permettre le financement d’infrastructures footballistiques au Rwanda. &Agrave noter qu’au mois de mars, le pr&eacutesident de la FRMF a &eacutet&eacute &eacutelu au sein du comit&eacute ex&eacutecutif de la Conf&eacuted&eacuteration africaine de football (CAF) en remplacement de l’Alg&eacuterien Mohamed Raouraoua.