Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mr Rachid Talbi Alami, souhaite que la Société nationale de réalisation et de gestion des stades (Sonarges), qui tient ce jeudi son conseil de surveillance, passe sous la responsabilité de la Fédération royale marocaine de football (FRMF)

Confrontée à d’énormes dettes, la Sonarges présente un énorme déficit en raison de son modèle économique totalement en déphasage avec la réalité du secteur, explique le Matin. Raison pour laquelle Mr Rachid Talbi Alami, souhaite se débarrasser de cette société en la plaçant dans le giron de la FRMF.
On avance un chiffre de 50 millions de DH de déficit qui expliquerai le souhait du ministre de faire passer cette société de l’état à une association fédérale telle que la FRMF afin d’assurer la gestion des stades avec toutes les dépenses que cela peut engendrer.
Cependant, rappelle le quotidien, la mission de la FRMF, telle qu’elle est stipulée dans ses statuts, ne prévoit pas la gestion des stades. L’autre souci qui se pose est celui du sort qui sera réservé aux employés de la Sonarges !