Il était âgé de 16 ans et depuis ce jour du 12 juin 2015, il était devenu le plus jeune Lion de l’Atlas de l’histoire de l’équipe nationale du Maroc. Un record qui ne lui a pas porté chance si l’on se fie à la carrière qu’il a suivi depuis sa fameuse monté en jeu contre la Libye

Hachim Mastour est assurément la preuve que le football est un sport imprévisible et souvent cruel. Ce milieu marocain, annoncé comme le futur Neymar, a été élu meilleur espoir mondial à l’âge de 14 ans. Ses vidéos sur Youtube ont fait le tour de la terre faisant étalage de ses compétences footballistiques hors norme qui ont séduit des millions de visiteurs. Malheureusement,le prodige Milanais n’a pas répondu aux espoirs que le monde du football avait placé en lui.

Lundi dernier, son club formateur, le Milan AC, a annoncé qu’il mettait un terme au contrat le liant à Hachim Mastour désormais libre de tout contrat.
Sa carrière a culminé avant même de commencer quand il a été recruté par l’équipe de Milan de Clarence Seedorf à la fin de la saison 2013-14. Au lieu de faire ses classes à Milan et de patienter en attendant son tour, le tout jeune international marocain a préféré s’exiler du côté de Malaga ou il passera une saison à gamberger dans l’attente de quelques minutes de temps de jeu. 3 minutes puis il s’en alla au PEC Zwolle pour se relancer. Finalement, ce passage ne produira aucun résultat probant.
A seulement 19 ans, Mastour peut encore espérer relancer sa carrière maintenant qu’il est libre et qu’il a la possibilité de choisir son futur employeur. Le jeune marocain a clairement le potentiel pour devenir un bon joueur, il faut juste que son mental suive.