À moins de 24h d’une éventuelle rencontre de réconciliation entre le sélectionneur national Hervé Renard et l’international marocain Hakim Ziyech à Amsterdam, il semblerait que le technicien français ait complètement enterré la hache de guerre et plus que jamais prêt à tendre la main à la star de l’Ajax Amsterdam.

En effet, dans l’interview accordée à LDA (ici), Hervé Renard nous a clairement assuré qu’avec du recul, il considère qu’il était fautif de part sa réaction qu’il juge excessive en réponse aux slogans entendus lors du match Maroc -:- Pays-Bas. Une réaction qui avait donné à plusieurs éléments nuisibles et à ses détracteurs l’occasion de mettre des bâtons dans les roues de la sélection en envenimant l’atmosphère autour de la préparation des lions de l’Atlas.
En outre, le sélectionneur national a ajouté qu’il était prêt à se réconcilier avec le jeune joueur et qu’il n’y avait pas de problème à la base ni même une « affaire ». Pour lui, il s’agit juste d’une mauvaise gestion de la situation qui a engendré cette dimension aussi grande qu’exagérée.
Pour rappel, Hervé Renard nous a déclaré à la lettre: »Avec le recul nécessaire, je suis tombé dans le piège qui m’était tendu volontairement. J’en suis responsable et je m’en excuse. C’est une énorme erreur de ma part. Il faut avec mon statut savoir beaucoup mieux gérer ce genre de situation, mea culpa. Mais il n’y a pas d’affaire Hakim Ziyech, il y a un joueur sélectionné qui ne s’est pas présenté, point ! Ce cas précis sera géré avec beaucoup d’intelligence, dans l’intérêt général de la sélection marocaine de football. Les règles sont et seront les mêmes pour tous, quel que soit le statut de chacun. J’ai toujours fonctionné ainsi, et notamment avec de très grands joueurs. »