Alors qu’il se trouve &agrave Nantes afin de passer les tests m&eacutedicaux pr&eacutec&eacutedant la signature imminente, il semblerait que le transfert du lion de l’Atlas Jawad El Yamiq du Raja de Casablanca au FC Nantes soit tomb&eacute &agrave l’eau dans les derniers instants. Ainsi, nous faisons face &agrave trois explications &eacutemanant de sources aussi diff&eacuterentes que contradictoires. La premi&egravere cat&eacutegorie de ces sources indique que les dirigeants des « Canaris » ainsi que l’entra&icircneur Claudio Ranieri n’auraient pas &eacutet&eacute convaincus par le joueur et par cons&eacutequent, ils auraient mis fin aux n&eacutegociations. La deuxi&egraveme cat&eacutegorie pr&eacutetend que le pr&eacutesident du Raja de Casablanca aurait demand&eacute une somme trop gourmande en refusant de baisser le montant chose qui a dissuad&eacute les dirigeants Nantais de continuer les n&eacutegociations. Et la derni&egravere cat&eacutegorie assure que ce sont les dirigeants du FC Nantes que l’on doit bl&acircmer dans ce rebondissement et pour cause une baisse dans l’offre salariale propos&eacutee au d&eacutefenseur marocain, chose qui fut cat&eacutegoriquement refus&eacutee et par El Yamiq et par son agent. En attendant une explication aussi claire qu’officielle, une chose est s&ucircre le transfert de Jawad El Yamiq vers le FC Nantes devient plus compliqu&eacute que jamais alors qu’il &eacutetait moins de 24h auparavant quasi-officiel et en simple attente de retouches finales.